'' Ann kanpe'' rejette d’un revers de mains la décision du gouvernement d'Ariel Henry


Lors d’un point de presse tenu le mardi 7 Décembre 2021, le gouvernement ayant à sa tête le Premier ministre Ariel Henry a annoncé une révision à la hausse les prix des produits pétroliers. Une mesure qui sera effective d’ici le 10 décembre prochain.


L’annonce a été faite par les titulaires du ministère de l'Economie et des Finances Michel Patrick Boisvert, du commerce et de l’industrie Ricardin Saint-Jean, des affaires sociales Odney Pierre Ricot et de la planification Ricard Pierre.En effet, la gazoline qui se vendait à 201 gourdes passera à 250 gourdes,le diesel de 169 gourdes à 353 gourdes et le kérosène de 163 à 352.


Le ministre Michel Patrick Boisvert a informé que cette décision est survenue suite à une perte évaluée à 30 milliards de gourdes enregistrée par la puissance publique l’année dernière.

« Les prix du transport ne seront pas ajustés »a déclaré le ministre du Commerce et de l’Industrie,Ricardain Saint Jean.


De son côté, le ministre de la Planification Ricard Pierre a précisé que ce n’était pas facile pour le gouvernement, mais une telle action permettra à l’Etat de répondre à certains besoins de la population.


Cette résolution n’est pas sans conséquences, elle a fait surgir une myriade de réactions tant du côté des particuliers que des organisations. « Ann kanpe », ce regroupement universitaires œuvrant pour le respect des droits de la personne humaine rejette d’un revers de mains la décision du gouvernement. Cette association pense que le moment est mal choisi.


« Nous sommes dans un moment ou l’insécurité bat son plein et la cherté de la vie est toujours à l’ordre du jour. Ann Kanpe croit que le gouvernement d'Ariel Henry agit pour la satisfaction d’un groupe au détriment des ‘’ malheureux ’’ » lit-on dans une note.


Par la même occasion, cette association exhorte les membres du Gouvernement de se pencher sur l’insécurité et les mauvaises conditions de vie de la population Haïtienne.

32 views